abou-diaby-ballon-de-platre-2013
Culture foot, Médias

Abou Diaby – Ballon de Plâtre 2013

Voila on y est. Après toute une journée à compter et à recompter les milliers de bulletins de vote sous le contrôle d’observateurs ivoiriens, nous sommes en mesure de mettre fin au terrible suspense et de vous révéler le nom du vainqueur du Ballon de Plâtre 2013…
Loin de nous l’idée de donner des leçons de démocratie à qui que ce soit, mais sachez tout de même que le vote s’est déroulé pour le mieux, dans un fair-play quasi Wengerien.

Cette année encore, nous avons décidé de ne pas vendre notre âme au diable (on ne nous a pas proposé assez) : la cérémonie de remise du Ballon de Plâtre ne sera ni retransmise sur TF1 ni commentée par Christian Jeanpierre. Non c’est ici que ça se passe. Sur befoot.fr.

Pour info quand même, sachez que la cérémonie de remise de prix se déroule en ce moment dans les locaux parisiens de Befoot, une chambre de bonne de 8m² au 12ème étage avec vue sur la Tour Eiffel et sur le linge du voisin. On s’égare. Mais on a mis les petits plat(res) dans les grands : hôtesses brésiliennes en string Befoot®, petits-fours, mousseux, concert de Serge Lama avec un live de «Je suis malade», discours (chiant) du CEO Monde de Befoot, arrivée de Maitre Nadjar avec son enveloppe, arrivée du trophée en ambulance depuis la Pitié Salpêtrière, roulements de tambours…

Bon puisque le monde entier a les yeux rivés sur nous, c’est l’heure.
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs le Ballon de Plâtre 2013 est attribué à : Abou Diaby

Voix-off
«C’est donc Abou Diaby, immense favori de cette édition 2013, qui remporte ce prestigieux trophée et succède à Yoann Gourcuff au palmarès du Ballon de Plâtre. Un aboutissement, une consécration, un plébiscite même pour ce jeune homme de 27 ans qui recueille plus de 72% des suffrages exprimés (source gouvernementale algérienne). Abou Diaby devance haut la main Paul Baysse, auteur d’une saison énorme mais certainement victime de sa discrétion médiatique.»

Public
«Abou ! Abou ! Abou !», «À l’hôpital, à l’hôpital, à l’hôpital !»

Abou Diaby
«Je suis heureux. Cela m’aurait beaucoup blessé (sic) de ne pas remporter ce trophée cette année.»

CEO de Befoot Monde
«Je voulais remercier tout ceux qui nous ont aidé à faire de cette élection ce qu’elle est devenue aujourd’hui. Pas de votants, pas d’élection. Merci donc aux 1310 votants. Pas de nominés, pas d’élection. Merci donc aux 4 nominés. Pas de sponsors, pas de tune. Donc pas d’élection. Merci donc à nos sponsors : Santé Magazine, Hansaplast et Mercurochrome le pansement des héros. Et merci à nos familles aussi. C’est important la famille. On vous aime tous. Très fort. Des bisous.»

Ballon de Plâtre 2013 – Classement final - Résultats des 1150 votes

  • Paul Baysse (14%)
  • Abou Diaby (72%)
  • Yoann Gourcuff (9%)
  • Alain Traoré (5%)
  • 1 150 Votes

    Loading ... Loading ...

    Article précédent Article suivant

    Vous aimerez aussi

    2 Commentaires

  • Dis Didier, tu nous offres une Coupe du Monde ? | Befoot - L'actualité et l'histoire du foot autrement 9 août 2015 à 23:27

    […] contre le Belarus où pour l’anecdote, nous avions Hoarau titulaire, Malouda capitaine et notre Ballon de Plâtre 2013 au sommet de son art. L’équipe s’est alors construite sur l’idée de la possession alternant […]

  • Abou, portrait d’un grand plâtré | Befoot - L'actualité et l'histoire du foot autrement 9 août 2015 à 23:27

    […] lui seul l’existence de l’immense staff médical d’Arsenal. Dans la vraie vie, Abou Diaby est Ballon de Plâtre 2013. Mais loin de nous l’idée de tirer sur l’ambulance : il ne nous reste plus, comme le veut la […]

  • Laisser un commentaire