Confronté aux forfaits sur blessure de nombreux cadres pour ce rassemblement, le sélectionneur de l’Équipe de France Didier Deschamps s’est montré fataliste en conférence de presse cette semaine.

Mbappé, Pogba et Kanté forfaits

En effet, le technicien tricolore devra composer sans ses titulaires indiscutables Mbappé (PSG), Pogba (Manchester United) et Kanté (Chelsea), ainsi que les prometteurs Mendy (Real Madrid), Laporte (Manchester City) et Ndombélé (Tottenham).

Des absences qui ont le don de mettre en rage Didier Deschamps, qui a pointé du doigt le rythme infernal du calendrier :

Ce n’est pas lié qu’à la préparation, mais aussi à l’enchaînement des matches et des saisons. Il y a des joueurs qui finissent plus tard que les autres, qui reprennent souvent tôt, avec des vacances écourtées et des préparations écourtées. Cette situation se répète depuis deux, trois ou quatre saisons. Cela ne concerne pas que les joueurs français. Les calendriers sont démentiels. Le physique est soumis à de telles cadences qu’à un moment ou un autre, le risque est plus élevé.

On a beaucoup de blessés en ce moment, j’aurais aimé m’en passer je ne vous cache pas. Des solutions ? Il n’y en a pas. Les matches sont là. Les joueurs sont salariés par les clubs. Ils peuvent jouer un peu blessés et leur état s’aggrave. Quand arrive la trêve internationale, j’aime bien que tout le monde soit disponible. Là, ce n’est pas le cas. J’ai un choix plus limité, je subis. » a constaté le coach champion du monde 2018.

Une chance pour 2 nouveaux

Obligé de piocher dans la catégorie inférieure, le sélectionneur a décidé de donner une chance à 2 petits nouveaux: le milieu de terrain Guendouzi (19 ans, Arsenal) et le meneur de jeu Ikoné (21 ans, Lille).

On retrouve tout de même certains cadres dans le groupe qui affrontera l’Albanie et Andorre, comme le gardien et capitaine Lloris (Tottenham), le stoppeur Varane (Real Madrid), le milieu Matuidi (Juventus), ainsi que les attaquants Griezmann (Barcelone) et Giroud (Chelsea).