Invité sur les plateaux de télévision en ce début de semaine, le président de la Fédération Française de Football Noël Le Graët a ouvert la porte pour un match amical des Bleus en Algérie courant 2020.

Avec l’accord d’Emmanuel Macron

Assuré d’avoir l’appui du président Emmanuel Macron, Le Graël s’est montré enthousiaste au micro de FranceInfo :

Depuis que je suis en place, je veux aller en Algérie. C’est le seul pays qu’on ne rencontre pas. Il est temps de faire ce match.

Je vais me déplacer le plus rapidement possible pour voir dans quelles conditions on peut organiser ce match.

Pour les amicaux, on prend les décisions tout seul. Mais c’est un match tellement important que l’accord politique est nécessaire. Le devoir de l’équipe de France est de se déplacer en Algérie.

Interrogé sur le sujet en conférence de presse après le match France-Albanie, le défenseur central français Raphaël Varane a soutenu Le Graët :

Si le président est pour, alors pourquoi pas ? Nous, on est prêts et on jouera ce match avec plaisir.

L’Algérie a déjà tout planifié

De son côté, la fédération algérienne aurait proposé l’organisation d’un match à Oran en octobre 2020, au Stade Olympique, qui détient une capacité de 40 000 places. Toutefois, les questions de sécurité poseraient encore de nombreux problèmes selon le président de la FFF.

La dernière fois que les deux nations se sont affrontées, c’était au Stade de France en 2001, juste après le titre de Champion d’Europe obtenu par les tricolores. Malheureusement, un énorme groupe de supporters avait envahi le terrain, poussant l’arbitre à arrêter la rencontre 15 minutes avant la fin la rencontre.