En voyage du côté de l’Islande pour le compte de la 6ème journée des éliminatoires de l’Euro 2020, l’Équipe de France a tout simplement fait le job vendredi soir. Jamais inquiétés dans le jeu, les hommes de Didier Deschamps ont gagné 0-1 grâce à un penalty obtenu par Antoine Griezmann et transformé par Olivier Giroud.

La France sans trembler

Malgré les absences des cadres Lloris, Pogba et Mbappé, les tricolores ont tranquillement maîtrisé une modeste sélection islandaise, à la peine dans la construction du jeu et totalement inoffensive.

Au micro de TF1, le sélectionneur des champions du monde s’est montré satisfait quant à la la prestation de son groupe :

Ce n’était pas simple. On a eu plusieurs opportunités de mettre le deuxième but. Et eux, sur le coup de pied arrêté, ils sont tellement dangereux. On a eu beaucoup le ballon, mais on aurait pu, avec les occasions qu’on a en fin de match, se mettre à l’abri. Mais c’est une bonne victoire avant le match qui nous attend lundi.

De son côté, Antoine Griezmann a loué l’état d’esprit de ses coéquipiers :

C’était très dur. C’est un gros match de toute l’équipe. Il fallait prendre les trois points. Il y a un match important maintenant, à la maison, qu’il faudra bien préparer.

Équipe de France : les Bleus sérieux en Islande

Place à la Turquie

En route pour la qualification, les coéquipiers de Blaise Matuidi vont maintenant devoir valider leur ticket pour l’Euro 2020 en s’imposant lundi au Stade de France contre la Turquie, co-leader au classement. Au match aller, les Turcs avaient surpris les français, s’imposant sur le score de 2-0.

Un choc qui apparaît comme une véritable finale de ce groupe H. Une vision des choses loin d’être partagée par le défenseur central Clément Lenglet :

On a un match important, qui peut être décisif et nous donner la qualification. Non ce n’est pas une finale. Une finale, ça se joue à l’Euro ou à la Coupe du monde.

Rendez-vous lundi pour connaître le dénouement de cette poule.