Présent en conférence de presse ce samedi avant le déplacement compliqué du Real Madrid chez le FC Séville, le coach madrilène Zinédine Zidane a fait le point sur sa situation personnelle devant les journalistes.

Rebondir après l’accident de Paris

Peu convaincants en Liga et humiliés par le PSG en Ligue des Champions mercredi dernier (3-0), les Merengues n’arrivent pas à lancer leur saison, et les critiques commencent à fuser du côté des supporters.

Dans l’oeil du cyclone actuellement, l’entraineur français a répété sa confiance en l’équipe devant les micros :

Là c’est une défaite, on en a pris trois à Paris, on se dit « c’est grave »… C’est grave, oui, pour celui qui est dehors (le supporter, ndlr), forcément il n’est pas content de cette défaite, mais aujourd’hui on a l’opportunité de changer ça, en faisant un grand match demain. Et je suis persuadé qu’on va faire un grand match.

On a fait l’analyse de ce qui s’est passé, maintenant c’est le prochain match qui compte, c’est celui qu’il faut qu’on aille gagner, il faut essayer d’aller gagner le match à Séville sur un terrain difficile.

« Je ne serai jamais inquiet »

Le technicien de 47 ans triple-vainqueur de la C1 a ensuite nié se sentir menacé au sein du club présidé par Florentino Perez :

Si je me sens menacé ? Non, bien au contraire. Et si ce n’était pas comme ça, il vaudrait mieux s’en aller…

De toute façon, je ne serai jamais inquiet, l’inquiétude ce n’est pas le problème.

Selon les dernières rumeurs en provenance de la capitale espagnole, le nom de José Mourinho (passé de 2010 à 2013 à Madrid) revient avec insistance pour prendre la place de Zizou. L’entraîneur italien Massimiliano Allegri (libre depuis son départ de la Juventus) a également été cité dans la presse.