Petit coup de théâtre au siège de la Ligue de Football Professionnel ce mercredi . En effet, le conseil d’administration a décidé de suspendre la Coupe de la Ligue à partir de la saison prochaine.

Personne n’en veut !

Pourtant, les dirigeants de la LFP ont tenté de sauver la compétition en proposant deux nouvelles alternatives.

La première consistait à installer une sorte de « boxing day » à la française qui ne concernerait que huit formations, les huit premières du classement de la saison précédente.

Avec ensuite des quarts de finale, des demi-finales et une finale, dont l’intégralité des matches auraient été disputé pendant la période dédiée à la trêve hivernale.

La deuxième solution proposée par la LFP était de former quatre poules « régionales » (Nord, Sud, Est et Ouest) pour aboutir à un tableau final (quarts, demis et finale).

Finalement aucune de ces propositions n’a été retenue par le conseil d’administration, qui a donc validé la suspension de cette Coupe de la Ligue pour 2020/2021.

Tenant du titre, Strasbourg remettra donc son trophée en jeu pour une dernière fois cette saison.

« Imaginer quelque chose de différent ! »

Interrogée sur le sujet à sa sortie, Nathalie Boy de la Tour, présidente de la LFP, n’a pas fermé la porté à un retour de la compétition dans les prochaines années :

Pas une voix ne s’est élevée en conseil pour la sauver. En AG, cela a été un peu différent, mais la démocratie a parlé. Je ne suis pas nostalgique, mais pragmatique. Une porte se ferme, il faut essayer d’en ouvrir une autre en imaginant quelque chose de différent.

La Coupe de la Ligue, c’est fini !

Même son de cloche de la part du directeur général, Didier Quillot :

En fonction des conditions du marché, la LFP se réserve le droit de relancer cette compétition ultérieurement.

A noter que cette décision ouvre une place supplémentaire pour l’Europa League en 2020/21 via le championnat.