Partager l'article :
Hors jeu ! / Bet & Méchant 11.08.17

Bet & Méchant – Journée 2

Chez BeFoot, on attend avec impatience le jour où l’on sera racheté par des Qataris. En attendant, on est comme tout le monde : on galère. Du coup, on essaye de devenir riche grâce aux paris en ligne. Et on trouverait ça cool que les deux tiers des gens qui nous lisent deviennent riches en même temps que nous. C’est pour ça qu’on fait tourner nos conseils. Inutile de nous remercier bande d’ingrats, on ne fait pas ça pour ça.

Pour rappel, le principe est simple : le CEO de BeFoot nous a donné une enveloppe de 100€ début aout 2017. Nos 2 meilleurs parieurs s’amusent avec et sont là pour faire fructifier le pactole. De préférence, en ajoutant un peu de méchanceté dans leurs paris. Gagner de la tune, c’est cool. Gagner de la tune en étant méchant, c’est mieux.


Titielbobo est un altermondialiste qui aime l’argent et les femmes. Nostalgique des Sammy Traoré et des Bernard Mendy au Parc des Princes, il noie son chagrin dans l’alcool et les jeux d’argent.
Solde actuel : 100€

Le pari « capitaliste » de Titielbobo – PSG gagne de 2 buts ou + contre EAG
On vous voit vous indigner derrière votre écran. Calmez-vous tout de suite avec la magie du football, David qui bat Goliath, le petit village breton qui résiste toujours et encore à l’envahisseur et autres conneries qu’on vous raconte depuis que vous êtes gamin. La glorieuse incertitude du sport ? Non la froide logique du capitalisme sauvage. Comme disait ce bon vieux Gary, « le football est un sport qui se joue à 11 contre 11 et à la fin, ce sont les plus riches qui gagnent ». Le budget du PSG est 21,15 fois supérieur à celui de l’EAG. Comme on s’y connait en foot, on n’ira pas jusqu’à dire que ça va faire 21-0. Du coup, on assure le coup avec un petit 2 buts d’écarts ou + pour Paris. Pas encore convaincu(e) ? Pas de souci, il nous reste un argument (d’autorité) en stock. On n’a même pas encore utilisé le mot Neymar. Neymar bordel.
Mise : 25€ – Cote à 1,62 – Gain potentiel : 40,5€

Le pari « saison 2016 » de Titielbobo – Rennes-OL les 2 équipes marquent
Toujours compliqué de parier sur le début de saison. Ben ouais, on ne connait pas trop les équipes, les états de forme, la taille du sexe des nouvelles recrues, le nombre de kilos en trop de chacun etc. Chez BeFoot, on est malin comme des singes. Du coup, pour contourner ce problème, on a décidé de parier comme si on était… la saison dernière. Habile non ? Et figurez-vous que l’année dernière l’OL de Nono Genesio avait 2 spécialités : encaisser des buts et obtenir des penaltys. Oui on sait l’OL a changé la moitié de sa défense et Lacazette n’est plus là pour obtenir et transformer les penaltys. Mais bon, quand on a un grand entraineur, peu importe les joueurs : il reste la patte de l’entraineur. Et on peut vous dire Nono Genesio est grand. Très grand.
Mise : 25€ – Cote à 1,52 – Gain potentiel : 38€


TomBa est un expatrié français qui aime son pays mais qui préférerait crever plutôt que payer un centime d’impôt envers la mère patrie: « tous pourris » dit-il. Dans la peur d’être taxé, il dilapide toutes ses économies dans les établissements de nuit et les paris sportifs.
Solde actuel : 100€

Le pari « Mexico, Mexicooooo » de Tom Ba – Rennes-OL : Le but de Mariano Diaz
Une gueule à la Eric Judor, une coiffure à la Steevy Boulay et un CV à la Julien Faubert, il nous en fallait pas plus chez BeFoot pour que la recrue de l’OL soit notre nouveau chouchou ! Et puis, Luis Mariano nous a fait une énoooorme impression la semaine passée contre nos amis allemands du Bayern de Strasbourg. C’est simple, on dirait Gignac mais avec un nom Sud-américain… Du coup, prisonnier de l’instant, nous voyons le dominicain (sic) récidiver et planter au moins un but pour faire taire (re-sic) le stade de la Route de Lorient (ou Roazhon Park ou on ne sait quoi..).
Mise : 25€ – Cote à 1,90 – Gain potentiel : 47,5€

Le pari « Ranieri, quand même » de Tom Ba – Nantes-OM : Nantes ne perd pas
« Usted es un ejemplo para todos nosotros ». C’est pas nous qui le disons nom d’une pipe, c’est Marcelo Bielsa, El Profesor la semaine dernière dans les couloirs du Stade Pierre Mauroy. Oui, mesdames, messieurs, Ranieri est entraineur au FC Nantes. On est d’accord, c’est grandeurs et décadences pour El Mister mais la question n’est pas là. Concentrez-vous et suivez le raisonnement. Tant qu’à être là, Ranieri va quand même bosser un petit peu pour essayer de gagner des matchs. Or, souvenez-vous à l’école : la petite garce fille à papa qui bossait à peine son test de mathématique se tapait un 18 alors que le cancre qui avait révisé toute la nuit se ramassait encore un 3,5. Bref, ce qu’on veut dire, c’est que le talent et la classe de Ranieri devrait suffire au FC Nantes de récolter au moins un point contre l’OM du cancre Rudi Garcia !
Mise : 25€ – Cote à 1,70 – Gain potentiel : 42,5€

Partager l'article :