Propulsé titulaire à la pointe de l’attaque du PSG en l’absence d’Edinson Cavani, la recrue Mauro Icardi s’est déjà bien fondue dans l’effectif parisien. Malgré son manque de condition physique, le buteur argentin a trouvé le chemin des filets lors des 2 dernières rencontres, à Galatasaray (0-1) et contre Angers (4-0).

Interrogé par la célèbre Gazzetta dello Sport cette semaine, l’ancien attaquant de l’Inter Milan s’est confié sur son excellente intégration dans le club de la capitale.

« La machine est repartie ! »

Agréablement surpris par l’accueil du Parc des Princes, Icardi assure monter en puissance au fil des matchs et se verrait bien prendre la place de Cavani en tant que buteur N°1 du PSG :

Je ne m’attendais pas à autant d’affection de la part des supporters parisiens. Ils m’ont très bien accueilli dès mon premier échauffement au Parc des Princes. Je me sens bien, la machine est repartie. Je dois continuer à travailler car j’ai eu une période estivale difficile et je n’étais pas à 100% en arrivant à Paris.

Edi était blessé et j’ai eu la possibilité de jouer tout de suite. Mais quand il reviendra, l’entraîneur décidera qui envoyer sur le terrain en fonction du match et des caractéristiques de chacun. Avec Edi, j’ai un bon rapport, il n’y a pas de rivalité, juste de la concurrence saine.

PSG : Icardi s'éclate déjà !

Le clasico en ligne de mire

Questionné sur la relation avec son nouvel entraineur Thomas Tuchel, le joueur de 26 ans a validé le profil du technicien allemand :

Un entraîneur convivial avec ses joueurs, qui parle beaucoup, qui rigole. Il a essayé de me mettre à l’aise dès le premier jour. Je pense lui avoir fait bonne impression. Après, c’est évident qu’il me demande des buts. Je m’entraîne durement pour lui montrer que je suis à la hauteur du PSG.

Mauro Icardi a conclu l’interview en précisant qu’il avait déjà en tête le fameux clasico PSG-OM du 27 octobre :

Ce sera aussi l’anniversaire de ma fille. On s’organise pour que ma famille soit là. Je sais que c’est une espèce de derby d’Italie (Inter-Juve, ndlr). C’est ce genre de match que j’aime jouer.

Neymar blessé pour plusieurs semaines, Cavani et Mbappé en phase de reprise, Icardi devrait être le danger numéro 1 du PSG lors des prochains matchs.