Véritable plaque tournante de l’entre-jeu du PSG depuis maintenant 8 ans, Marco Verratti a toujours une dent contre les arbitres de Ligue 1. Interviewé par RMC Sport, le caractériel milieu italien s’est longuement confié aux journalistes.

« Ça devient trop ! »

Régulièrement dans le viseur de l’arbitrage français suite à ses contestations virulentes, Verratti n’arrive pas à se faire à la méthode hexgonale :

En France, on arrête les actions toutes les 20 secondes ! On arrête, on arrête, on arrête… Des fois, je ne sais pas, mais sur la première période d’un match, le temps effectif où l’on joue vraiment, je ne sais même pas si on joue 15 minutes.

 C’est vraiment incroyable ! Le gardien doit tirer, il met 30 secondes. Et l’arbitre siffle. Et un joueur se jette. Même pour les gens qui regardent le match, ça devient trop… Tout est trop lent.

« Je suis une personne comme les autres »

Nommé capitaine de la sélection italienne lors du dernier rassemblement, le natif de Pescara s’est visiblement acheté une conduite au fil des années. En effet, la presse parisienne a longtemps pointé du doigt son manque de sérieux et ses nombreuses sorties nocturnes. Des rumeurs qu’il a tenu à démentir au cours de l’entretien :

Je suis une personne comme les autres. Je ne fais rien de particulier, je fais des choses tranquilles comme sortir pour manger. On ne joue pas au football 7j/7 et 24h/24. Sinon, ça va nous tuer. Si des fois, j’ai un jour libre, je peux sortir, ce n’est pas grave.

Il est arrivé un moment où je sortais une fois, et une personne disait « ah oui, je l’ai vu, il sort tous les soirs ». Alors que ce n’était pas du tout ça.

Régulier, libéré de ses pépins physiques et particulièrement performant, Marco Verratti est l’un des joueurs les plus utilisés par Thomas Tuchel depuis la reprise de la saison.

 PSG : Verratti peste contre l'arbitrage français !