Mathieu P.

Rédacteur

Mathieu P.

Surnoms Padrino Un souvenir de foot Les adieux de Paul Scholes à Old Trafford et l'impression que le foot ne serait plus jamais pareil. Le seul brésilien né roux, le meilleur joueur de sa génération Joueur nul préféré Patrick Blondeau, l'idole ! Un homme qui jouait au foot parce qu'il n'en avait pas le choix et incarnait l'identité locale. Son plus beau geste technique reste son coup de tête à un carabinier casqué à Bologne Club le plus détesté Faudrait un deuxième site pour dresser une liste complète ! Autrefois, peut-être Arsenal et sa caravane de mastres. Aujourd'hui le Qatar-SG pour ce qu'il est la quintessence de tout ce qu'il y a de plus gerbant dans le foot moderne, et dans la beaufitude d'une trop grande partie de français, sempiternelles girouettes, sans culture et sans valeurs, se découvrant une passion comme des vautours attirés par l'odeur des victoires Insulte préférée Mastre ! Pourquoi es-tu méchant ? Parce que ma conception du foot c'est Roy Keane

Atteint de troubles footballistico-manichéens, Mathieu est un spectateur désenchanté du foot-pognon moderne et des tribunes «leprouisées», qui noie son cafard dans les coins à rebrousse-temps du foot d’aujourd’hui et les pages poussiéreuses de celui d’hier. Parce qu’il suffit d’écarter les orties de l’oubli et du funky pour avoir le plaisir de (re)vivre les petites histoires qui font la grande.

40 Articles
Page 1 sur 41234